Comment fonctionne le chauffage au gaz ?

Fonctionnement du chauffage au gaz

Pour pouvoir disposer d’eau chaude ou pour assurer le chauffage d’un logement, le chauffage au gaz constitue une excellente solution. Avec l’accroissement du gaz de ville, cette solution est de plus en plus prisée par de nombreuses personnes. Étant donné qu’il existe désormais différents types de chauffage au gaz, il est indispensable d’en connaitre le mode de fonctionnement afin de pouvoir effectuer un choix adéquat durant l’installation de cet équipement.

Les chaudières à gaz classiques

Le principe de fonctionnement d’une chaudière à gaz classique est très simple. Dans un premier temps, on fait brûler du gaz. Les fumées qui sont issues de cette combustion passent ensuite au sein de l’échangeur à partir duquel circule l’eau qui permet d’alimenter le circuit d’eau chaude ou de chauffage. En fonction de la régulation et de la qualité du chauffage utilisé, le rendement d’une chaudière à gaz classique avoisine généralement les 93%.

 

Les chaudières à gaz à condensation

Le mode de fonctionnement d’une chaudière à gaz à condensation est le même que celui d’une chaudière classique. À la différence de cette dernière, la chaudière à condensation récupère la chaleur qui est présente dans la vapeur d’eau. On obtient alors un meilleur rendement qui peut aller jusqu’à 105%. Dans le domaine du chauffage au gaz, les chaudières à condensation sont désormais considérées comme étant le standard. Pour qu’elles puissent fonctionner de manière optimale, il est par ailleurs indispensable que le retour du chauffage soit très froid, ce qui permet de faire condenser au mieux la fumée et donc de récupérer une plus grande quantité de chaleur.

Les convecteurs à gaz individuels

Encore connus sous le nom de radiateurs au gaz, les convecteurs à gaz permettent d’assurer le chauffage individuel. Cette solution de chauffage est la plupart du temps utilisée en complément à une cheminée dans les pièces les plus éloignées ou les plus grandes d’une maison. Pour de nombreuses raisons, les convecteurs à gaz sont désormais considérés comme des solutions de chauffage obsolètes. Au nombre de ces raisons figurent :

  • L’absence de confort thermique ;
  • Le manque de régulation ;
  • Le risque assez élevé d’intoxication au monoxyde de carbone ;
  • La présence d’une veilleuse.